25.3 C
Port Louis

LES JUGNAUTH MENENT LE PAYS VERS LA FAILLITE

 La politique des Jugnauth pousse Maurice vers le bord du précipice. Dans l`économie moderne l`équilibre entre les dépenses et les revenus est devenu un facteur vital. Les choses bougent tellement vite que le risque de la faillite est présente en permanence. C`est pourquoi le FMI et la Banque mondiale ont acquis une notoriété que personne ne peut ignorer. Avant , pendant la période de la Geurre Froide les pays en développemt regroupés au sein du Mouvement des Non-alignés pouvaient compter sur la rivalité entre l`Est et l`Occident pour se tirer d`affaires. Maintenant ça ne marche plus. La Russie comme l`Amérique et la Chine ne courent que pour leurs intérêts spécifiques. Ajoutons aussi l`Inde dans la même famille. La politique intérieure doublée d`une nécéssité de faire survivre la domination des Partis politiques dont sont issus les leaders et les Gouvernements respectifs,prédomine sur toute autre considération. Aucun pays ne donne des prêts ou des dons sans s`attendre à quelque chose en retour. Et quand les pays récipients se trouvent en difficultés c`est aux Institutions régulatrices mondiales que les donateurs laissent la tâche de régler le problème. On n`invente rien car les exemples de ce genre de catastrophes et de lâchages sont connus de tous. L`Islande, le Brésil, l`Argentine, le Vénézuela, l`Irlande, l`Espagne, la Grèce…… et tant d`autres ont connu des moments durs sous les baguettes de la FMI et la BM pendant la dernière décénnie et nombreux d`entre eux n`ont pas pu se tirer d`affaires jusqu`à ce jour . Au contraire certains comme la Grèce , le Brésil et le Vénézuela passent par de véritables crises. La cause de ce drame est le systême dans lequel opère l`economie mondiale. En dépit de toutes les apparences et les prétentions de part et d`autres la vérité implacable est la suivante: Tous les pays du monde sont prisonniers d`un même systême qu`ils ont aidé, activement ou passivement, car certains n`avaient pas le choix, à mettre sur pied. Derrière tout cela il y a les cerveaux. Les grands prêtres de l`Ultra- capitalisme avec le Sionisme comme le vrai patron agissant sous couvert de la mondialisation. En effet les gurus du Libéralisme ont réussi à imposer leur mode de pensée et de fonctionnement au monde entier surtout au travers de toute cette bande de “Yuppies” qui ont émergé de ces nouvelles écoles de pensée en remplacement des Révolutionnaires de `68. 

La situation pour Maurice est la suivante : Notre pays ne peut pas supporter les fardeaux financiers que les Jugnauth sont en train de mettre sur son dos. Ni maintenant ni dans l`avenir. Les forces qui génèrent des revenus à long termes et en permanence sont quasi inexistantes chez nous. Nous n`avons pas de ressources minières ni des grandes industries de fabrication ou de transformation qui pourraient nous assurer une croissance économique constante et stable. Notre Agriculture meurt d`une mort lente avec le sucre qui est déjà à la morgue. Les usines qui faisaient notre bonheur dans les années 80`s ont disparu et n`on jamais trouvé de remplaçants ni de substituts. Le Tourisme et les secteurs financiers sont trop aléatoires de par leur nature pour qu`on puisse placer notre confiance en eux pour assurer une croissance consistante. Jusqu`aujourd`hui nous n`avons pas réussi à faire décoller notre industrie océanique et nous achetons nos produits de mer de ceux qui pèchent dans nos propres eaux térritoriales! Nous importons la majorité des produits que nous consommons et notre balance commerciale continue à être déficitaire. En plus nous avons un nombre croissant de demandeurs d`emplois à tous les niveaux que nous n`arrivons pas à satisfaire, d`où l`explosion des fléaux sociaux tant redoutés. Alors que faudra-t-il faire ?

Premièrement il ne faudra pas commettre la même erreur que les Jugnauth. Mais avant tout il est important de redéfinir notre politique économique. Sans freiner l`élan des autres secteurs il faut donner une nouvelle dynamique au secteur des PME`s. C`est là le domaine de l`avenir. Une fois pour toute il nous faut reconnaître que nous ne pouvons pas concurrencer avec les gros pays industriels et notre modèle doit venir de ceux avec qui nous avons des similarités. Les pays du Sud- Est Asiatique dominent le marché mondial dans la fabrication de produits de consommation divers y compris l`alimentation à partir de la transformation et de la conservation. Il y a aussi les produits cosmétiques et le textile avec tous ses dérivés. Maurice elle-même est innondée de ces produits. Mais il y a l`Afrique. Nous pouvons fournir le continent noir en tous ces produits qui proviennent de l`Asie et diriger notre secteur manufacturier en fonction de ce marché. Les relations politiques doivent être exploitées à cette fin. On a tous les atouts et les avantages. Il suffit de les exploiter comme il faut.

Par contre les Jugnauth font exactement le contraire. Les infrastructures sont nécéssaires au développement mais encore faut-il qu`elles soient en phase avec le niveau et notre modèle de société. La synchronisation des deux est la clé du succès. La ligne de crédit venant de l`Inde sera consacrée entiérement aux infrastructures et la construction de bâtiments ou de logements sociaux. Seules les maisons qui seront éventuellement vendues nous rapporteront des revenus qui pourront ensuite être utilisés pour le remboursement. Tous les autres projets sont “revenue neutral”. Il nous faudra trouver de l`argent d`autres sources pour le remboursement. Cela fait Rs.24 milliards déjà. Cependant il y a aussi le prêt pour le Metro Express, qui tournera autour de Rs.15 milliards. En plus ce projet ne va pas générer de surplus du jour au lendemain. Au contraire on s`attend à ce que le Gouvernement ne soit obligé de lui accorder de larges subsides et finalement chercher un repreneur du Privé qu`on ne trouvera pas simplement parce que le capitaliste ne met jamais son argent dans quelque chose qui ne rapporte pas. Avec le Metro Express les Jugnauth nous conduisent directement vers la catastrophe. Cependant les risques que court ce Gouvernement ne s`arrêtent pas avec de prêts qui hypothèquent notre avenir. Il y a aussi des réclamations de dommages qui sont sûres d`aboutir et qui se présentent comme suit : Betamax Rs. 10 milliards, Dawood Rawat Rs. 35 milliards et d` autres qui totaliseraient une dizaine de milliards additionels. Le pays a donc un “potential cumulative liability” de près de Rs.55 milliards au stricte minimum. Quand le moment viendra pour régler la note les Jugnauth ne seront pas là ; alors ils s`en fichent carrément des conséquences de leur présente fanfaronade. C`est le peuple qui aura à débourser cet argent indirectement par voie de taxes.

Nous sommes d`avis que les Jugnauth sont en train de commettre le plus grand crime que notre pays ait jamais connu. Le fardeau sera intenable et les générations futures cracheront sur la génération présente. C`est pourquoi tous ceux qui n`approuvent pas la politique et les orientations   économiques des Jugnauth doivent se faire entendre le plus vocalement possible. Le Parti Travailliste a déjà donné le coup d`envoi de cette bataille qui s`annonce longue mais pas difficile. Les Forces Vives de ce pays ne sont pas endormies. Le moment n`est pas loin oû on les verra sortir de leur silence pour déclencher ce qui sera le commencement de la fin du règne des Jugnauth. Dans le passé le MSM avait été éjecté hors du Pouvoir avec fracas. Le Gouvernement lepep subira le même sort bientôt. “Papa piti tou les deux pou alle fini dan caro canne”! 

Announcement

Souvenir Advance Magazine 18 Sep 2017, launched by Dr Navinchandra Ramgoolam, Leader of the Mauritius Labour Party.

Popular Articles

Indiscretions

Ravi – 10 sous

On a une population de 1,3 millions d'habitants et si chacun achète un pain, avec la baisse de 10 sous par pain, cela fera...

Permis Express

Comment le fiston de Sudhir Sesungkur a-t-il obtenu son permis de conduire seulement 63 jours après ses 18 ans? L'obtention d'une carte d'identité prend en...

Un député en bois

Sudesh Rughoobur, député dy MSM aurait émis plus de 270 chèques sans provision selon les révélations de son partenaire en affaires. Qui dit la loi...

Le Légume

Cet ancien haut cadre d'Air Mauritius, lié au scandale de la caisse noire, et qui n'avait pas pu faire face à un procès, serait en parfaite...

Parliament Corner

Ezra Seewoosunkur Jhuboo

Ezra Seewoosunkur Jhuboo "Ce budget va-t-il créer la croissance de demain, va-t-il semer aujourd’hui ce que nous allons récolter demain, j’en doute fort !" Retrouvez...

MAURITIUS SHIPPING CORPORATION LTD

MATTERS RAISED AT ADJOURNMENT TIME ON FRIDAY 12 AUGUST 2016 AT 8.39 p.m. MAURITIUS SHIPPING CORPORATION LTD -WORKFORCE Mr Osman Mahomed (Third Member for Port Louis...

Dhananjay – Ritish Ramful

Dhananjay - Ritish Ramful "You Can Bamboozle As Long As You Can. But Patience Has A Limit. SO BE CAREFUL!!!".  L'intégralité du discours de Dhananjay -...

Hon. Osman Mahomed

B/258 The Honourable Third Member for Port Louis South and Port Louis Central (Mr Osman Mahomed)To ask the Honourable Minister of Public Infrastructure and...

Osman Mahomed speech on the budget

Osman Mahomed speech on the budget 2017/2018 exercise on Thursday 15 June 2017. https://www.youtube.com/watch?v=4E29uEKT8f4&t=17s