Home Uncategorized ALVARO CONNECTION ; NOW WHAT ?

ALVARO CONNECTION ; NOW WHAT ?

0

Maintenant il ne peut plus y avoir d`excuses. Les révélations faites à l`Assemblée Nationale par le leader de l`Opposition, apparement très bien informé ne laisse pas beaucoup de choix au Gouvernement lepep et à tous ses défenseurs. Le premier qui doit prendre une décision est Pravind Jugnauth lui-même. Il a jusqu`à présent défendu la posture de tous ceux qui ont pris fait et cause pour Alvaro, à commencer par Collendavelloo et aussi par extension, la Présidente. Mais c`est lui le Premier Ministre de ce pays dorénavant et il est de son devoir de sauver la réputation de Maurice, qui a déjà assez souffert avec ce scandale `Alvaro`. La rage avec laquelle son père s`en prenait aux membres de l`Opposition qui ne fesaient que leur devoir de  dénoncer les innombrables scandales qui continuent de sâlir notre pays ternit toujours l`image de notre Parlement et si nous y ajoutions les bouffonneries de Soodhun et de Jhugroo , c`est tout bonnement la catastrophe. Cependant le Ministre `Mentor `n`a jamais été l`exemple à suivre pour n`importe quel Mauricien décent. Ce n`est pas avec des termes comme “mo piss ek zotte” et d`autres encore plus sulfureuses que nous allons donner à notre pays la dignité qui lui revient. Un Premier Ministre digne de ce nom est appellé à agir quand il le faut et le plus vite qu`il le fait le mieux ce sera pour le pays. Maintenant que nous savons que le fameux Alvaro a déjà fait l`acquisition de certaines propriétés à Maurice et que pas moins de 131 unités ont été achetées sous la formule de “VEFA” à Balaclava, ce qui obligerait l`acquereur concerné à verser près de Rs.250 millions au vu du notaire, il y a bien plus qu`une raison de commencer à prendre des actions percutantes. Il y en plusieurs. Toutes les institutions responsables de réglémenter le secteur ont fauté. Ils doivent donner des explications sur le champs. On sait que toutes ces tergiversations sont délibérées. On cherche à gagner du temps pour défalquer tous les éléments comprométtants. Les preuves sont en train d`être éffacer et quand le moment crucial viendra on apprendra qu`il n`y a pas assez d`éléments pour aller de l`avant avec des poursuites légales. Le cinéma a assez duré. Il ne faut prendre les Mauriciens pour des bourriques. Si des actions drastiques ne sont pas prises dans les heures qui suivent on sera obligé de conclure que le Gouvernement fait tout pour cacher la vérité. On en déduira aussi que les principaux protagonistes sont impliqués dans des transactions louches. Un rescapé de Justice qui fuit les tribunaux de son pays n`hésitera pas à dépenser des millions juste pour sauver sa peau en obtenant grâce auprès de certains dirigeants d`un pays où il est acceulli. Nous sommes convaincus que des sommes énormes ont été versées dans des comptes que l`on peut facilement deviner au cours de ses transactions impliquant Alvaro.

En dépit de l`appel lancé au nom de notre pays pour que de vraies actions soient prises pour faire sortir “the real facts”nous sommes sûrs que rien ne sera fait. Et vous savez pourquoi? Parce que trop d`intérêts sont en jeu. Si la vérité “sorti dehors Guvernman lepep coulé et la fami Jugnauth fini”.

Dans de telles circonstances il aurait fallu mettre sur pied une Commision Spéciale avec des pouvoirs élargis et présidée par un Juge en fonction ou retraité mais respecté de tous , et avec l`accord de l`Opposition dans son ensemble, pour établir les faits et recommender les actions appropriées. Cependant là on rêve. Car si cela se fesait ” abé Guvernman fini!

Admin.

NO COMMENTS

Exit mobile version