SI LES GENS HONNETES POUVAIENT PARLER SANS CRAINTE

Dans le cadre de l`enquête menée par l`ICAC concernant le scandale de l`achat d`un million de Molnupiravir pour Rs.80 millions sans passer par appel d`offres un développement de taille est survenu.

Le Chief Pharmacist du Ministère vient de révéler que l`Emergency Procurement n`aurait servi que de prétexte car il n`y avait aucune urgence réellement. La soi-disant `pénurie`aurait été montée de toute pièce uniquement pour faciliter la transaction avec CPN, le fournisseur choisi.

Il s`avère aussi que l`ex CEO , soeur du Ministre Alan Ganoo, partie en retraite avec tous les bénéfices, au moment même que le scandale éclatait, avait des sessions de `briefing` continuellement avec le Ministre de la Santé, Jugutpal, et que ni l`un ni l`autre ne saurait donc plaider l`ignorance pour ce qui est des transactions en cours. Pire, le haut cadre a aussi confirmé que les décisions finales étaient toujours prises au niveau du `High Level Committee`présidé par nul autre que le Premier Ministre , Pravind Jugnauth.

En plus on a appris que le Directeur de la Santé le Docteur Ori, qui est l`époux de l`avoué Mme Ori dont la proximité avec les Jugnauth et Lakwizin est connue de tous, serait une pièce maîtresse dans le mécanisme car ,en sa capacité de Président du Pharmacy Board et de Directeur en même temps, il lui serait impossible d`évaluer chaque proposition d`achats avec l`objectivité indispensable. Bien au contraire il faisait lui-même partie de la bande qui prenait les décisions pour placer des commandes des médicaments sous le couvert d`urgence, qui faisaient clairement entrer des dizaines de Millions de roupies dans les caisses des fournisseurs spécifiques , à l`exception de la Mauritius Pharmacy qui avait obtenu le premier contrat pour 800000 comprimés la veille de l`autre commande sans appel d`offres! 

Suite à ce développement des questions se posent automatiquement:

1. Le Premier Ministre dit-il la vérité en affirmant qu`il ne savait rien de ces achats d`urgence à sept fois plus cher que le prix proposé la veille par le fournisseur ayant obtenu le contrat?

2. Cette question est d`autant plus pertinente car le même PJ avait déclaré au Parlement que le Gouvernement allait obtenir un million de comprimes `Molnupiravir` incéssament pour tout-à-coup perdre la mémoire sur le `Fly Over`de Phoenix.

3. Et maintenant qu`on apprend que le High Level Committee était parfaitement au courant de toutes les décisions concernant les achats d`urgence ( les décisions étaient confirmées à ce niveau là), peut-on s`attendre aux explications d`usage de la part du Premier Ministre de notre pays comme cela se fait dans toutes les démocrties civilisées?  

La tournure qu`a pris cette affaire est tellement grave qu`une Commission d`Enquête en due forme s`avère logique et indispensable pour faire la lumière sur tous les zones d`ombre qui entourent le scandale.

Mais il n`existe aucun espoir pour ce genre de Commission. Le Régime de PJ a trop de choses à cacher. Il va se réfugier derrière les paravents de ces Institutions qui ne font que couvrir les coupables au lieu de les démasquer. Partout c`est des   nominés politiques qui ont juré de défendre le Gouvernement contre vents et marées au lieu de faire preuve d`objectivité et d`une indépendance totale dans leurs fonctionnements. 

Le seul rayon de changement qui se pointe à l`horizon est le courage de certains fonctionnaires de dire la vérité. Il faut dire `Bravo Naeck! Et que d`autres encore se décident de faire ébranler cette caverne d`Alibabas!