LES EXEMPLES QUE PRAVIND DEVRAIT SUIVRE

Le Chef Ministre de l`Etat de Jharkhand (Soren) vient d`annoncer une concéssion de Rs. 25 par litre d`essence aux utilisateurs des deux roues qui dépendent de leurs motos pour pouvoir gagner leur vie. La mesure vise à soulager les gens au bas de l`échelle qui éprouvent des difficultés à transporter leurs produits aux marchés et d`autres de la classe moyenne qui doivent se rendre au travail par ce même moyen.

Le Gouvernement central a, de son côté, réduit l`excise duty`sur l`essence par Rs.5 et par Rs.10 sur le diesel par litre, pour des raisons similaires. D`autres gouvernements régionaux ont fait de même à des poucentages différents et à travers une variété de mesures. En Uttarkhand les prix de l`essence et du diesel ont été réduits par Rs. 7 et  dans l`Etat de Bihar la réduction est de Rs. 3.20 sur l`essence et de Rs. 3.90 sur le diesel par litre. Au Sikkhim les deux produits ont été réduits par Rs.7 sur le litre. En Uttar Pradesh la réduction sur les deux items est de Rs.12 par litre.

Ailleurs les gouvernements ont réduit la TVA sur l`essence e.g au Rajasthan par Rs. 4 sur l`essence et Rs.5 sur le diesel. A Assam, Goa, Tripura, Manipur, Gujarat et Karnataka la TVA a été rérduite par Rs.7 sur les deux produits alors qu`au Chhattisgarh le taux de réduction est de 1% sur l`essence et de 2% sur le diesel. A Delhi cependant ,où règne le Parti AAM AADMI, le prix du carburant a été réduit par Rs.8 sur chaque litre!

Ici sous le Gouvernement de Pravind Jugnauth c`est le contraire qui se passe. Si les responsables politiques en Inde et ailleurs reconnaissent bien que l`augmentation du prix du fuel sur le marché mondial n`est pas sous leur contrôle et que tout le monde en subit les conséquences à de différents degrés, ils ont eu quand même le bon sens de prendre des mesures appropriées pour atténuer les effets néfastes sur les groupes les plus vulnérables à ce genre de problèmes.

 Ils ont révu leurs priorités afin de pallier aux effets de cette augmentation soudaine. Le Gouvernement de PJ par contre persiste avec des actions qui ne visent pas le soulagement des difficultés de la grande majorité de la population mais qui ne portent que vers le renforcissement des pouvoirs de décision de ces nominés politiques dont le seul but est de préparer le terrain pour d`autres encaissements mirobolants sous formes de commissions. Les récentes transactions entre MIC  et Air-Port Holdings ne font que confirmer la politique de copinage du Gouvernement. Des Rs.80 Milliards du MIC, Rs. 25 Milliards ont été décaissés pour acquérir 49% d`actionnariat de AHL. Pendant ce temps le peuple doit contempler le triste spectacle d`une dégradation totale des conditions de vie alors que les prix montent en flèche et que tout se foute en l`air.

Pravind se tourne vers l`Inde pour tant de choses. Pourquoi pas sur cette question spécifique de l`augmentation du prix du carburant et les mesures que les Indiens ont prix? Parce que dans son cas les caisses de l`Etat ont été tellement dilapidées au profit de certains individus que le recours aux mesures fiscales qui pourraient faire diminuer les rentes, semblent incompatibles avec la politique de copinage, même si ces mesures seraient dans l`intérêt d`une grande partie de la population.  

C`est ça même qu`on appelle `Ene Gouvernman ki péna pitié pour malérés`! Ou plutôt, un Gouvernement qui n`a aucune considération pour le peuple en général qui pourtant remplit directement et indirectement les coffres de l`Etat. Qui paie pour toutes les dépenses du Gouvernement sinon les contribuables et les consommateurs?

Et n`oublions pas que l`essence,  10% plus cher, qui fera rouler les berlines des Ministres sera payé comme toujours par l`Etat avec l`argent des contribuables !