LA ROUTE DU CHANGEMENT

L`année 2021 tire à sa fin et les Mauriciens restent sur leur faim.

Rien ne changera pour le meilleur sous le règne de Pravind Jugnauth. Les scandales qui ont atteint le sommet de l`Everest depuis 2020 montent désormais vers le ciel. Il n`y a pas de limites pour les mensonges , les vols et dilapidations des fonds publics, le népotisme et les nominations des copines ou épouses dans les départements gouvernementaux, les distributions de contrats valant des centaines de millions aux proches du Régime sans passer par les procédures en place,donc sans aucun contrôle, la main-mise sur les Institutions pour les réduire au statut des savates `Dodo`au point où le peuple a perdu toute confiance en la Police, l`ICAC ou n`importe quel  autre organisme sensé veiller sur la bonne marche des choses dans le pays.

Bref tout est pourri sous la baguette de Pravind.

Quand un Gouvernement tombe à un tel niveau et que son Instance Suprême, le Parlement perd de ses lustres à cause de l`attitude indigne de son Président avec la complicité du Premier Ministre et des aboiements grotesques de sa meute majoritaire, il est temps de se brasser pour la mobilisation des autres ressources et moyens pour atteindre l`objectif ultime.

Et quel est cet objectif ?

C`est de faire partir ce Gouvernement et procéder à une transformation radicale à plusieurs niveaux pour assurer au peuple un environnement sain, paisible, progréssiste, démocratique où les droits de chaque citoyen seront respectés et garantis.

C`est de construire une nouvelle Ile Maurice débarrassée de la pollution communaliste et sectaire qui aura fait beaucoup plus de dégats que tous les variants du Covid mis ensemble. Une Ile Maurice où les mérites et les compétences sont reconnues à leurs justes valeurs.

Comment y arriver? C`est en allant vers le peuple. Il faut arpenter chaque coin et recoin des villes et villages et parler directement aux Mauriciens......hommes,femmes, jeunes de toutes les classes et de toutes les professions. Il ne manque pas de sujets ni de thèmes pour la conscientisation. On doit aider la population d`exprimer ce qu`elle porte sur le coeur. Il faut l`amener à s`extérioriser en racontant sa douleur et sa souffrance. En ayant devant lui la Force du Changement, il trouvera au milieu de sa détresse la lumière qu`il lui faut pour éclairer son horizon.

Les Forces de l`Opposition, toutes composantes confondues doivent savoir que rien en politique ne peut remplacer l`éfficacité du contact directe. Les agitations et manifestations, les conférences de presse et les interventions au sein du Parlement, les discours et débats sur les ondes et les réseaux sociaux ont certainement leurs places dans le contexte actuel. Mais il faut aller au-delà. Chaque Parti ou Organisation doit mettre en place une structure et un calendrier pour couvrir le pays entier pendant ces trois années qui restent avant les élections générales. Les responsabilités seront attribuées aux animateurs respectifs qui doivent s`armer de sacrifices pour ce qui est du temps et d`énergie.

C`est sur le terrain qu`on connaitra la valeur des hommes et des femmes qui aspirent à diriger le pays demain. Pour gagner la confiance et l`estime du peuple il faut pouvoir parler son langage. Il faut savoir écouter, comprendre et orienter les masses qui ne cherchent qu`une véritable Force du Changement en qui elles peuvent placer leur confiance. 

Le peuple ne cherche pas de démissions en bloc du Parlement. Il veut voir la Résistance en bloc. Que ce soit à l`intérieur ou en dehors du Parlement l`action doit être la même: pressions soutenues et sans relâche contre le Gouvernement en parallèle avec la conscientisation des masses dans les quatre coins du pays. 

Il faut ré-editer les efforts et le travail des années 70`s qui avaient culminé dans la grande victoire du peuple en `82. Ce n`était pas une victoire d`une Alliance politique, des Politiciens ou des Leaders. C`était tout simplement une victoire du peuple mauricien....et du Mauricianisme!

On peut le refaire. Pour y réussir il faut emprunter la même voie: Rassembler toutes les Forces valables pour constituer la Force du Changement et mettre en marche la machinerie de la Conscientisation. Toutes les revendications des masses peuvent entrer dans un terme unique facile à comprendre et mobilisateur en lui-même: Il faut se battre pour `La Justice Sociale`. Existe-t-il un seul citoyen honnête et sincère qui ne comprendrait pas cet idéal?

Le Programme de conscientisation étalé sur les trois années devant nous est la voie qui mène au changement. Mais un Gouvernement se forme en gagnant les élections. La formule doit se conformer aux règles dialectiques des réalités objectives du pays. Pour battre Pravind Jugnauth et son MSM il faut lui trouver un adversaire qui lui donne des frissons parce qu`ìl ne pourra jouer ni la carte communale, ni la carte castéïste contre lui. Inutile d`entrer dans les débats futiles : l`homme idéal pour mener la Force du Changement contre le Gouvernement de Pravind Jugnauth reste Navin Ramgoolam. 

Donc voici le scénario qui répond à point aux aspirations de la majorité des Mauriciens: Une Plateforme commune de l`Opposition avec Navin Ramgoolam comme candidat au poste de Premier Ministre pour cinq ans mais en préparant pendant cette période de transition, d`autres aspirants candidats au poste suprême dans la sérénité et la continuïté. 

Le train du changement doit avoir une locomotive . Ce sera le PTR. Mais autant la locomotive est importante pour faire rouler le train autant les compartiments sont nécéssaires pour transporter les passagers vers la destination ultime.

Le train du changement est un ensemble de tous les Partis et les Forces militant pour le même objectif. On roule tous sur la même voie et vers la même destination.

Personne n`a intérêt à faire dérailler ce train sauf Pravind Jugnauth et ses `chatwas`!