Violence domestique v/s Confinement

Alors que le mot d’ordre est de “ Stay Safe At Home”, les victimes de violence domestique ne sont pas du tout “Safe At Home“.

 

La population a le droit de savoir :

- Quel est le nombre de cas de violence rapporté sur le 139 (numéro national d’assistance aux victimes de violence) depuis le confinement ? Il semblerait que le 139 soit aussi “busy” que le 8924.

- Est ce que les autorités envisagent d’autres dispositifs d’alerte pour protéger les victimes en danger ? t

- Y aurait - il un plan d’urgence pour prévenir les féminicides et infanticides (tel le cas de Quatre Cocos) pendant cette crise inédite ?

 

Au lieu de se cloîtrer dans leurs cachettes les Ministres , dans ce cas particulier la Ministre de la Famille , devraient montrer un peu de leur nez au peuple complètement desemparé au milieu de cette jungle d`incompétences sans précédent.