SI LA HONTE AVAIT SON MOT A DIRE

Le chef de la Police mauricienne a reçu une claque sans précédent devant la Cour de Port Louis de la part du représentant du Bureau du DPP. L`ors de l`audience de la `Private Prosecution`contre le Ministre Sawmynaden le porte -parole du Parquet a déclaré que le `DPP OFFICE ` est embarrassé par la lenteur et les tergiversations de la Police. En langage clair cela veut dire que la Police ne fait pas son travail comme il faut. Ce qui équivaut à un cerficat d`incompétence.

Dans des circonstances normales le Chef de la Police aurait déjà démissioné. Mais il ne le fera pas. Ni le chef des Investigations non plus. Non pas parce qu`ils n`ont pas d`amour propre ou sont dépouvus du sens de l`honneur. C`est plutôt parce qu`ils ne sont pas libres. Ils sont dans la même situation que de milliers de fonctionnaires dans le pays qui sont obligés de suivre des directives venant de certains quartiers spécifiques sinon ils auront à faire face à de gros problèmes. Il ne s`agit pas uniquement de pressions provenant de sources gouvernementales mais aussi d`autres forces proches du Régime opérant comme des bras auxiliaires qui peuvent faire les `dirty jobs` que les Ministres ne peuvent pas faire officiellement.

Nous sommes en plein dans un système de gouvernement `mafiosi`où seuls les intérêts politiques du Gouvernement et les gains matériels des gangs et cabales qui comptent. Ainsi on comprendra pourquoi` Lakwizin` a plus de pouvoir que le Conseil des Ministres lui-même.  Les ordres viennent de là. Ici c`est la femme `ki mari`. Comme pour le Journal télévisé de chaque soir rien ne passe si Madame `pencore donne feu vert`. Alors autant nous condamnons que des fonctionnaires soient ainsi traités autant nous regrettons que ces derniers se laissent dominer par des `laveurs lassiettes de lakwizin`. L`être humain n`est rien s`il n`est pas respecté. Qui aura du respect pour des chefs qui se soumettent aux ordres des apprentis culinaires qui,eux ,décident des menus? 

Le Commissaire de Police, le Chef des Investigations et aussi le directeur de l`ICAC ont des comptes à rendre devant l`Absolu`. Il y a des milliers de policiers qui commencent à éprouver du dégoût pour leur métier. Non pas à cause des risques mais à cause de la mauvaise image que la Force dans son ensemble a récoltée ces derniers temps. La population n`a presque aucune confiance ni respect pour nos hommes en uniformes. Déjà les enfants de ces policiers subissent des quolibets chaque jour car la Police est devenue le symbole du `cover-up` et de la corruption si ce n`est pas tout bonnement du `lêche-bottisme`.

Les hauts fonctionnaires de ce pays ont une grande responsabilité dans le combat contre l`injustice. S`ils continuent de courber et se laisser dicter des ordres venant des charlatants cachés dans les coulisses du Pouvoir et qui seraient mêlés à toutes les transactions louches dans le pays depuis les trafics jusqu`aux contrats juteux, ils finiront par ne pas pouvoir regarder leurs propres femmes et enfants dans les yeux. Car c`est eux qui paient les pots-cassés de ce genre d`attitude. Le public connait leurs proches et personne ne peut résister à un défoulement de colère devant ceux qu`on associe automatiquement à ces hommes qui semblent avoir totalement oublié leur sens du devoir. Non seulement ils sont payés pour servir le pays mais ils sont sensés avoir assez de courage pour s`élever contre toutes formes d`injustice et de corruption sans même qu`ils n`en reçoivent l`ordre

Maurice est arrivée à un tournant de son histoire. D`un côté il y a un Gouvernement complètement dépassé avec des tonnes de scandales sous lesquels il va sombrer d`une manière ou d`une autre. De l`autre côté nous avons des Chefs qui devraient agir en toute impartialité pour assurer la Justice et la Bonne Gouvernance mais qui sont tiraillés par des soucis d`ordre personnel freinant leur élan de défier les imposteurs. Ce qui nous plonge dans un chaos total.

Alors il ne reste qu`une seule solution: le changement. Mais ça ne vient pas seul. Il faut y travailler, il faut lutter ...il ne faut pas avoir peur. Il semberait que la marche dans cette direction là a démarré. 

Il faut maintenir le tempo!