QUE FERA PRAVIND JUGNAUTH?

Dans le sillage des révélations et des arrestations qui se succèdent ces temps -ci il est parfaitement logique de se poser certaines questions encore plus pertinentes qu`avant. A commencer par les raisons qui poussent la Police à se montrer un peu plus percutante dans ses actions. On voit par exemple les résultats du témoignage de Ramphul contre ses propres camarades de `gang` dont la participation au lynchage d`Okeeb est devenue plus claire. Les arrestations ont suivi et les affaires seront portées en Cour. Peu importe le verdict qui en sortira il faut quand même admettre que la Police a fait le nécéssaire.

 Cela confirme une chose : la Police peut faire très bien son travail si d`une part elle est dirigée par des officiers compétents et honnêtes et d`autre part elle ne se laisse pas manipuler par le Pouvoir politique au point d`en devenir une marionette. Les choses seraient encore meilleures si le Commissaire lui-même faisait preuve d`un sursaut redemptif après les gaffes de ces derniers semaines. On pourrait dire que tout n`est pas perdu de ce côté-là.

Mais quid des autres institutions? L`ICAC reste comme toujours l`organisme le plus decevant. Il ne faut pas s`en étonner sachant que c`est Bheekaree le directeur. En effet on ne peut rien espérer de la part de celui qui n`a pas hésité à faire un virage de 180 degrés devant le Conseil Privé juste pour `sauver`Pravind Jugnauth. Il plaide fidélité aux Jugnauth car c`est eux qui l`ont mis là où il est. Tout ça invite à une profonde rélexion. Comment peut -on s`attendre à une gestion saine et efficace de nos institutions les plus sensibles si leurs chefs se croient plus redevables au Pouvoir politique en place au lieu qu`au peuple? Ainsi l`affaire `Angus Road` restera dans les tiroirs jusqu`à ce que Lakwizin trouve une parade quelconque....ce qu`elle n`arrivera pas à faire. Donc c`est la tactique de diversion qui sera de mise. On commence à en avoir un aperçu.

Les révélations accablantes devant le `Judiciary Tribunal`semblent ne laisser aucune chance de sortie au Ministre Sawmynaden. Mais les contenus des` Kistnen Papers`concernent aussi les dépenses électorales au No 8 qui dépassent les limites autorisées par des dizaines de fois. La `private prosecution`envisagée à l`encontre des trois députés concernés entraînera automatiquement Pravind Jugnauth aussi dans le box à moins que d`ici là on trouve une autre astuce pour retarder ou éviter cette éventualité.

Il est donc probable que les Jugnauth choisiront de laisser couler Sawmynaden et l`amener à démissioner volontairement le temps qu`ils arrivent à calmer un peu le jeu. Bien sûr ils vont rassurer Yogi de tout leur support pendant son hibernation et de le répêcher au moment voulu à l`avenir. Ainsi c`est lui qui portera le fardeau des délits électoraux car on avancera simplement que Yogi s`occupait des finances. Cependant les trois candidats sont également redevables devant la Commission pour ce qui est des `Returns`. Alors la parade parait beaucoup plus difficile pour Pravind dans ce cas précis.

Les choses vont se préciser bientôt mais il faut admettre que la pression sur Pravind augmente en crescendo ,surtout après le départ de son SG qui ,en passant, confirme que la raison principale de son ras-de-bol est le style `Pravind`. Ce qui n`est pas une surprise pour tous ces Mauriciens qui en ont déjà marre de ce qu`on ferait mieux d`appeller la `faillite` de Pravind!