LES MASQUES PEUVENT ETRE FABRIQUES LOCALEMENT

Comme toujours le Gouvernment de Pravind Jugnauth reste à la traîne dans le domaine des initiatives louables et rapides. Depuis le 24 Janvier Navin Ramgoolam avait averti le Gouvernement que toutes les mesures préventives devraient être mises en place et qu`un vrai `Disaster Management Committee`s`avérait indispensable dans la conjoncture. Ils ont fait fi de ce conseil. Pire ils ont tourné en dérision l`intervention très vitale d`Arvind Boolell au Parlement. Après que la catastrophe s`est déjà abattue sur la population Pravind Jugnauth se réveille mais il est loin d`être à la hauteur des exigences.

 

Le Gouvernmeent nous apprend que des milliers de masques etc ont été commandités de la Chine et que cela va prendre une dizaine de jours ou plus pour arriver à Maurice. Mais la question que l`on se pose est la suivante : Avec ces centaines d`usines de fabrication de produits textiles et autres accéssoires que nous avons à Maurice pourquoi le Gouvernment n`a pris aucune initiative pour mobliser les ressources sur place afin de fabriquer ces masques dans le pays même.? Il est tellement facile de le faire avec un nombre de travailleurs réduits et répartis sur un certain nombres d`unités manufacturières y compris les PME`S et les SME`S qui sont très modulables.
 

Le Gouvernment a complètement failli de ce côté-là et les gros manufacturiers ainsi que la Chambre de Commerce et de l`Industrie doivent être interpellés surtout que le Gouvernement leur accorde de nombreuses concéssions durant cette même période. Quand nous avons un Gouvernement rempli d`imbéciles et un Ministre de l`Industrie qui dort au lieu de prendre les initiatives nécéssaires nous récoltons le résultat que nous avons. 

 

Même maintenant il n`est pas trop tard car les personnels hospitaliers et les forces de l`ordre et autres services publiques ont besoin de `protective gears`sur une base quotidienne. Dans certains cas il faut changer les équipements tous les jours. Alors pourquoi ne pas lancer une opération `SOS Protective Gears`en organisant un mode de production efficace avec le concours de tous ceux qui veulent y participer(ils seront des centaines) et en établissant un systême de répartition de tâches pour des produits spécifiques et les quotas nécéssaires. Il faut aussi penser à Rodrigues et...pourquoi pas la Réunion dans un esprit de partage et de co-opération.

 

La balle est dans le camp du Gouvernement. On doit insister que même si des commandes ont été placées auprès de la Chine rien n`empêche de mettre en place notre propre `Contingency Programme`.