LE COVER-UP DES LâCHES

Depuis la découverte du corps de Kistnen, agent fidèle du MSM, dans un champs de cannes à Telfair, le soucis principal de Pravind Jugnauth et de son Gouvernement est la survie. En dépit de toutes les manipulations et destructions des images du `Safe City` qui auraient facilité les enquêtes et les arrestations de ceux concernés l`opinion publique a déjà tiré ses conclusions.

Qui sont responsables de la gestion des caméras et de la sauvegarde des images? Les Autorités auraient dû déjà avoir interpellé les responsables et obtenir des explications suivies des actions conséquentes. Cependant il semblerait que rien de concret n`a été obtenu jusqu`ici. Avec les travaux de la Commission Judiciaire les choses se sont accélereés mais les Autorités donnent l`impréssion qu`elles agissent comme si contre leur gré. Il est clair que des pressions et des menaces auront été de mise car normalement les choses devraient aller beaucoup plus vite . Malgré la culture de genuflexions dans certains secteurs publics il reste quand même assez de fonctionnaires respectables qui n`ont pas perdu leur sens de l`honneur. C`est sur ceux- là que l`avenir de la bonne gouvernance repose pour l`avenir. 

Il est à espérer que ces hommes et femmes qui croient dans le Jugement Suprême ne soient pas neutralisés par la même bande à la solde de la mafia locale dont les poulains ont fait main basse sur les Rs.1.5 milliards de fonds publics sous le couvert du Covid19. On ne peut pas dissocier les morts suspectes de Kistnen, l`agent menaçant du MSM, la dame du PMO, le fonctionnaire du Minisistère de la Santé et le secrétaire du Board de la STC. Tous ces faits demeurent intrigants et demandent à être élucidés au plus vite. La suspicion s`est généralisée dans le pays. Les choses ne seront plus jamais pareilles.

On serait tenté de faire un ultime appel aux quelques membres du Parti orange qui ont gardé malgré tout un peu de leur dignité et de bon sens: Les évènements de ces jours menacent de plonger notre pays dans l`abysme du désordre et de la corruption. La tension monte chaque jour et nous mène plus près de la catastrophe. Les propos relevant de la haine communale ont commencé à inonder la place publique. Le lynchage d`un individu dans le Nord et le langage de certains membres du Gouvernment et du MSM parlant d`ingratitude et soulevant la flamme communal ne feront qu`agraver la situation. Il faut que le Parti orange se resaisisse et appèlle  à l`ordre les vociférateurs de poison. La paix est menacée et personne ne sera en sécurité.

On le dit en toute connaissance de cause. Il est clair que les dirigeants ont eux-mêmes été dépassés par les évènements.Mis à part le déploiement surréaliste du 7 Janvier de toute l`artillerie des Casernes Militaires pour une simple comparution en Cour d`un Ministre, il a paru raisonnable de réduire les effectifs au niveau d`un service d`ordre renforcé. Mais le gros danger s`est manifesté sous une autre forme. On a constaté que les `Proud Boys` de Trump ont fait des émules à Maurice aussi. Les gros bras qui ont cru bon de faire une exhibition de leurs forces dans les environs de la Cour Mardi 12 Janvier n`auraient jamais eu cette audace sans le support d`une autre force occulte. La `Mafia`opère toujours de cette manière. La démonstration de force provoque l`indignation et la colère. Les frictions deviennent plus probables et tout peut exploser. L`agenda est connu: "On va créer une psychose et faire peur à tout le monde. Ceux qui veulent riposter nous donneront le prétexte recherché pour déclencher les conflits."

Entretemps les vrais coupables resteront intraçables et impunis. Au bout de plusieurs morts et de nombreux blessés dans une bagarre communale d`un autre temps on va contempler dans la stupeur devant des enfants traumatisés le cadavre d`une nation meurtrie et méconaissable. On aura permis à un groupe de crapules sans honte et sans sentiments de transformer notre petit paradis en un enfer.

Mauriciens! Mauriciennes ! Qu`allez-vous répondre à vos enfants demain quand ils vous demanderont pourquoi ils ne peuvent plus jouer avec leurs camarades du coin ? Aurez vous le courage de leur dire "Parski li pa mem kominoté ki nou"?

On peut éviter cette tragédie. Il n`y a qu`à faire une seule chose: Cesser de faire du `Cover-Up`!!