LE COURAGE DE LA VéRITé

Un homme qui n`a pas peur de la vérité ne se comporte certainement pas comme un lâche. Il fait face aux faits et il les confronte s`il possède les preuves qui peuvent démontrer que les faits ne sont pas vraiment ce qu`ils font voir. 

La vérité n`a qu`une seule facette . Des nuances existent mais l`élément fondamental reste toujours le même. C`est comme si vous regardiez la Tour Eiffel des quatre côtés. Les apparences sont différentes mais la Tour elle même ne change pas.

C`est ça la différence fondamentale entre la vérité et le mensonge. Entre le vrai et le faut. Une pièce de monnaie aura toujours deux faces même si vous la tenez en position verticale. C`est pile et face. Il n`y a pas de troisième facette.

Ainsi dans l`affaire `Angus Road` où le Premier Ministre et son épouse sont pointés du doigt pour de transactions douteuses il ne peut y avoir deux versions de la vérité. Ce qui est possible est que` X` a payé une somme pour l`acquisition du terrain au nom de `Y` et c`est à ce dernier de venir prouver qu`il a remboursé` X` pour en devenir propriétaire. Ou, dans le cas contraire ,qu`il a simplement obtenu ce terrain de la part de `X`et il a accepté. Point à la ligne.

Pour le reste, le public pourra tirer ses propres conclusions mais le fait demeure qu`il y a eu bel et bien une `TRANSACTION` impliquant `X` et`Y` avec d`autres protagonistes possibles. La vérité ne change pas mais les facettes ont des nuances. C`est sur ces facettes-là que les hommes proches de Pravind travaillent d`arrache-pieds. Cela fait 4 long mois que cette affaire a été révélée prenant l`allure d`un gros scandale. Le Premier Ministre possède de grands moyens pour obtenir tous les documents relatifs à cette transaction et venir laver ainsi son honneur et celui de sa femme. Il prend du temps pour le faire. Son honneur serait-il aussi insignifiant?

Il est entretemps rattrapé par d`autres incidents encore plus graves dont celui du meurtre de Kistnen suivi par d`autres morts suspectes de fonctionnaires parmi lesquels se trouvait une employée de son propre bureau alors que l`autre appartient lui aussi au Service Public donc touchant ainsi le PM en tant que chef suprême .

Quand est-ce que ce Premier Ministre prendra conscience du fait que dans l`opinion publique il est considéré comme `suspecte` et possiblement `coupable `aussi longtemps qu`il n`arrive pas à prouver son `INNOCENCE`. Le public n`est pas une Cour de Justice. Heureusement sinon de nombreux malfrats se seraient vus suspendus au bout d`une corde dans les heures qui suivent les révélations sur eux. Le public veut qu`on lui donne des preuves qu`il n`y a pas eu des magouilles et de cover-up d`un bout à l`autre. Et ce n`est pas en faisant des déclarations fracassantes sur des plates-formes officieuses ou socio-culturelles que Pravind Jugnauth parviendra à calmer et rassurer la population. Au contraire plus il menace et refuse de tout dire, plus les doutes et les suspicions augmentent dans les esprits du public.

Comme on l`a dit plus haut, les hommes qui n`ont pas peur de la vérité ne se cachent pas derrière des excuses et des fauts prétextes. Ils ne jouent pas au `delaying tactic to buy time for the concoction of a new cocktail`. En langage clair seuls les lâches ont recours à des tactiques dilatoires pour gagner du temps, leur permettant d`aller fouiller jusqu`à dans les archives de l`enfer pour trouver une parade afin de ne pas se faire lyncher par une population déjà très en colère.

Pravind Jugnauth est pris dans un étau. Il ne peut même pas démissioner(ce qui l`aurait d`ailleurs arrangé) car ce serait là un aveu de culpabilité. S`il a un peu de temps , Pravind pourrait jeter un regard du côté de la France où l`ancien PM Balladur se trouve dans le box d`accusé en ce moment même....et cela 25 ans après le forfait!

C`est pour dire que quand la Main Invisible frappe personne ne peut l`arrêter...pas même le papi `Mentor` venu à la rescousse du fiston!