Kewal Nagar 2020 - Vue aerienne de la foule

Comme nous l`avions prédit la foule rassemblée à Kewal Nagar le 20 Septembre est venue confirmer la dégringolade du Gouvernement de Pravind Jugnauth dans l`estime des Mauriciens. Les citoyens, toutes communautés confondues, sont avides d`un changement politique. Il est clair que le PTR reste le Parti le plus populaire dans le pays et il lui faut dès maintenant relancer le contact directe avec la population.

La marche citoyenne est un signal pour tous les Partis. Il ne faut plus se contenter des traditionelles conférences de presse hebdomadaire mais il est nécéssaire de travailler sur un calendrier permanent avec des réunions et des rencontres spécifiques dans chaque région de Maurice. Les congrès doivent être les points culminants et non des points de départ ou des fins en soi. Le Parti devra aussi assigner des missions très particulières à certains cadres possédant l`expertise voulue pour contre-carrer la campagne infecte truffée de mensonges et de poison `sectariste`menée par une bande de mercenaires oranges. On connait le rôle des Dulthumun et des autres disciples du Sun Trust qui passent leur temps à morceller le pays. La nation mauricienne ne veut rien dire pour eux. Seul l`intérêt du royaume du Sun Trust où règne les Jugnauth`s compte pour eux. Ils sont plus dangereux que le Covid 19. Cest contre eux qu`il faudrait innoculer les citoyens de notre pays.

Après le succès de Kewal Nagar en termes de mobilisation l`Opposition dans son ensemble devra mesurer l`importance de maintenir le `tempo`. La marche citoyenne s`est fixée un objectif immuable : Le Gouvernement de Pravind doit`lev paké`et partir. C`est dans la logique de cette même mouvance qu`il faudra construire l`itinéraire politique de demain . Les pétitions électorales doivent être entendues bientôt et il est probable que de nouvelles élections soient organisées bien avant la fin du mandat du présent Gouvernement. Les divergences doivent être aplanies et c`est comme une seule force unie comme les citoyens qu`il faudra bouger vers l`avenir.

Il faut aussi tenir en tête la tactique d`intimidations adoptée par le Régime. On ne peut pas laisser des pauvres citoyens qui sont réprimés simplement parce qu`ils aiment exprimer librement leurs pensées. C`est en voyant l`union des forces de l`Opposition que les citoyens gagne en courage et en effervesence. Ils ne baisseront pas les bras si tous les Partis sont derrière eux.